photo 6 (2)

Dessine-moi un mouton accompagne depuis 1990 des enfants, des parents, des adolescents et des jeunes adultes concernés par une maladie chronique transmissible (dont le VIH-Sida) dans la construction d’un projet de vie avec la maladie.

La mission de l’association est de promouvoir la santé, soutenir les projets de vie et les parcours de soins des personnes qu’elle accompagne – particulièrement l’enfant et le jeune adulte – touchées par une maladie chronique. Dessine-moi un mouton prend en charge la santé dans sa globalité à partir des besoins explicites ou implicites exprimés par les personnes accueillies.

Service Familles

Petits enfants, enfants, parents et femmes enceintes

Service Tag

Adolescents et jeunes adultes

Pôle Transfert de Savoirs

Professionnels de santé, social et médico social

Une prise en charge globale de la santé

Les spécificités de la prise en charge de Dessine-moi un mouton

  • Une prise en charge de la santé dans sa globalité (cf. définition de l’OMS)

    Soutenir les malades dans leur construction identitaire handicapée par la maladie requiert d’une part la prise en considération de l’environnement familial, affectif, professionnel ou scolaire et, d’autre part, la promotion de leur intégration dans les domaines sociaux et affectifs.

    L’approche de DMUM se base sur la définition de la Santé formulée dans le préambule de la Constitution de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) de 1946 : « La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité»

  • Un soutien lors des moments clés de la construction identitaire avec la maladie

    Etre atteint d’une maladie chronique, cela veut dire vivre avec la maladie tout au long de sa vie. Pour cela, il faut pouvoir mettre la maladie à sa juste place et non qu’elle prenne toute la place.

    Or il s’avère que certains moments de votre vie vous fragilise, que ce soit par des évènements extérieurs (séparation, chômage..) ou par l’histoire naturelle de vie (grandir, devenir adulte, construire une famille etc.). A ces moments la maladie peut reprendre ses droits et c’est à ces moments précis que Dessine-moi un mouton se situe et permet aux publics fragilisés (généralement par de multiples facteurs) de retravailler leur santé et un retour à l’autonomie (reprise des traitements, relation parent-enfant…)

     

    Lors de ces étapes certaines personnes reviennent à l’association ou de nouvelles arrivent pour être accompagnées un temps : temps nécessaire et modulable de la part des professionnels de l’association pour respecter le rythme de la personne et adapter sa pratique professionnelle au vécu et aux représentations de chacune.

    Moments de la vie

  • Un suivi individualisé, en respect du rythme et de l’autonomie de chacun

    La réponse de DMUM consiste en un lieu d’écoute, de prévention et d’orientation qui s’adapte à la singularité de la personne et prend le temps nécessaire pour lui permettre de devenir autonome. Les personnes peuvent revenir à la demande. La libre adhésion en est le principe.

  • Un lieu d’accueil extra hospitalier en fort lien avec l’hôpital

    Le lieu d’accueil de soin parisien de DMUM est extra hospitalier mais reste en lien avec l’hôpital par la mise en place de partenariats étroits. En effet la prise en charge médicale de ces personnes, qui est essentielle, ne suffit pas. Il est fondamental de s’occuper du malade dans son cadre de vie au quotidien afin de restaurer sa qualité de vie individuelle et familiale. Le fait de travailler en étroite collaboration avec le personnel médical des hôpitaux permet de mieux coordonner le suivi thérapeutique des malades et de compléter cette prise en charge complexe.

  • Une prise en charge prenant en compte le corps

    Depuis 2010, DMUM a développé auprès e sa file active en situation de précarité un axe de travail autour du corps. La transversalité de l’approche corporelle vient relancer une nouvelle dynamique de soin en soutenant le travail d’élaboration psychique et le parcours de santé de la personne. La prise en compte du corps dans le parcours de soin est un axe novateur et dynamisant pour le sujet qui est reconnue dans son intégralité.

Actualités