D’où venons-nous : 1990, les années Sida

Dessine-moi un mouton est fondé en 1990, pendant l’épidémie de Sida qui sévit notamment en France. La vocation première de Dessine-moi un mouton a été de recueillir et d’accompagner les enfants orphelins de parents victimes du Sida. L’accompagnement s’est professionnalisé au cours des années en intégrant des infirmiers, psychologues et éducateurs salariés dans le projet.

Puis ces enfants ont grandi, forts d’une prise en charge adaptée à leur singularité, leur histoire et à leur développement en tant qu’individu en devenir. C’est alors qu’en 2000 l’association ouvre le service « TAG le mouton » destiné à accueillir, écouter et accompagner les adolescents et jeunes adultes de 14 à 25 ans dans leurs problématiques spécifiques (construction d’un projet de vie avec la maladie, projection professionnelle, 1ère rencontres amoureuses, etc.).

Depuis 2010 : l‘ouverture à d’autres pathologies chroniques transmissibles

Avec l’évolution des traitements relatifs au VIH et la généralisation de la prévention de la transmission mère-enfant en France, nous sommes bien heureux de constater une tendance à la baisse d’enfants nés séropositifs dans notre pays. Aussi avons-nous souhaité ouvrir l’expertise portée par Dessine-moi un mouton à d’autres maladies chroniques transmissibles qui amènent des problématiques similaires impactant la cellule familiale (culpabilité de la transmission à son enfant, annonce de la maladie, etc.). Un travail d’identification de ces pathologies est mené en travail étroit avec nos partenaires hospitaliers.

Où allons-nous ?

Les chantiers pour 2014 – 2018
  • Renforcer les programmes existants, en défendant la place spécifique de Dessine-moi un mouton dans le parcours de soins des patients atteints de maladie chronique
  • Etoffer les activités inhérentes à l’Espace du corps
  • Consolider le programme expérimental d’Education Thérapeutique du Patient (ETP)
  • Développer le programme « Transfert de Savoirs » et sa couverture géographique
  • Développer les partenariats du Groupement de Coopération Sociale et Médico-sociale (GCSMS) IOTA, créé par Dessine-moi un mouton et l’Association Cordia

Les publics

Public bénéficaire de la prise en charge

Depuis sa création DMUM considère que la maladie a un impact sur la cellule familiale et sociale. Elle intègre dans sa file active toute personne concernée par une maladie chronique, y compris l’entourage :

  • petits enfants : 0-3 ans
  •  enfants : 3 – 14 ans
  •  adolescents/Jeunes adultes : 15 – 25 ans
  •  adultes (femmes enceintes, parents ou couples)

Public bénéficiaire du partage son savoir

Dans le cadre de son programme « Transfert de Savoirs » l’association vise un public :

  • de professionnels du secteur sanitaire et social et médico-social en poste,
  • de professionnels du secteur sanitaire et social et médico-social en formation.

Nos agréments

  • 2001 : Association de bienfaisance
  • 2008 : Agrément Jeunesse et éducation populaire
  • 2012 : Association de malades et usagers du système de santé (association de patients)
  • 2013 : Organisme de formation
  • 2014 : Entreprise solidaire

Faire un don à Dessine-moi un mouton