Actu 10

Conférence-débat à DMUM : quel avenir pour un monde associatif à taille humaine ?

A l’occasion de l’inauguration de notre nouveau lieu d’accueil de soin, nous avons organisé fin Janvier 2014un débat sur le thème : « Reste-t-il de la place pour des structures à taille humaine dans le champs sanitaire et social ? », animé par la journaliste Marie-Laure Augry, en présence de Frederick Mispelblom Beyer (Sociologue) et Thomas Sannié, président de l’association française des Hémophiles. La « rationalisation » La « rationalisation » des procédures qui pressurise le secteur social à plusieurs niveaux (financement, normes d’hygiène et de sécurité, etc.) met en péril le développement et le financement de pratiques de soins innovantes, basées sur l’écoute et l’expression des besoins exprimés par les patients.