DSC09565

Atelier Santé et diététique : mieux manger c’est « Mieux-être » !

Porter une attention particulière à son régime alimentaire et l’origine des plats que l’on mange, c’est prévenir en amont la bonne santé. Dans le cadre de l’éducation à la santé des ateliers « Mieux-être » avec la maladie chronique, les jeunes du service TAG le mouton ont participé à 2 ateliers nutrition et diététique. Après un temps de réflexion sur les besoins nutritifs du corps humains, place à la confection de gâteaux, à l’extraction de jus de fruits et … à la dégustation !

Les jeunes ont suivi deux ateliers « Santé et nutrition » animés par l’infirmière et la psychologue Adolescents, le premier portant sur « faire la cuisine soi-même » et le second sur « les extractions de jus et jus de fruits détox ».

La première phase de ces ateliers étaient dédiée à des échanges sur les composants alimentaires des produits industriels versus les produits naturels de base pour la cuisine. Cela a été l’occasion de se questionner sur les éléments plus ou moins bon pour la santé que composent la nourriture que l’on ingère quotidiennement, et de questionner cette alimentation.

Concernant la « détox » nous nous sommes rendus compte, grâce à des recherches menées en amont (cf. articles ci-dessous), que les phases « détox » (notamment phase de jeûnes) ne sont pas forcément préconisées pour les personnes atteintes d’immuno-déficience.

Puis, la théorie et la réflexion ont laissé place à la pratique : ateliers de cuisine (gâteaux) et d’extractions de jus de fruits et de légumes. L’occasion de (re)découvrir de nouvelles saveurs, de nouvelles manières de consommer et de remettre en question nos habitudes alimentaires par toujours en phase avec la promotion d’une bonne santé…

 En savoir plus :

Article « Alimentation et VIH : comment bien se nourrir » – de Sida Sciences

Article « Alimentation et VIH«  – de Arcat Santé

Article « Détox: nos fruits et légumes préférés » – Topsanté.com

Article « Jus de légumes : une tendance détox controversée » – Santé Magazine

Froamtion IRTS

Formation « Adolescents et VIH » auprès des assistantes sociales de l’IRTS parmentier

Cyrille Moulin, coordinateur de DMUM est intervenu au sein de l’IRTS de Parmentier (Paris) pour délivrer un module de formation sur le thème « Adolescents et VIH » auprès de cinquante assistante sociales en formation.

Cette intervention entre dans le cadre de la semaine dédiée aux enjeux de santé intégrée dans la formation des AS. C’est dans ce contexte que l’IRTS a contacté DMUM pour venir alimenter la réflexion autour de la prise en charge d’adolescents séropositifs.

En savoir plus sur les modules de formation de DMUM

Socio-esthétique

La socio-esthétique au service des patients malades chroniques

Qu’est ce que la « socio-esthétique » ? (cf. interview de Mathilde Pégon, ci dessous)

Il s’agit d’une pratique professionnelle de soins esthétiques auprès de population souffrantes et fragilisées par une atteinte à leur intégrité physique, psychique ou en détresse sociale. Cette expertise professionnelle est en outre reconnue dans le domaine de l’esthétique-cosmétique associée à des compétences spécifiques sur les bienfaits thérapeutiques de la relation de soin. La socio-esthétique participe à la reconstitution de l’image de soi et à la renarcissisation en prenant en compte le corps par le toucher et l’écoute.

Depuis presque 10 ans, Dessine-moi un mouton intègre  la socio-esthétique dans son offre de soins corporels au service de la restauration de la qualité de vie des patients atteints de malades chroniques. Nous menons des séances individuelles auprès des dames et des jeunes (garçons et filles) suivis à l’association, parallèlement à des ateliers collectifs de restauration de l’image de soi.

Mathilde Pégon, stagiaire socio-esthéticienne à Dessine-moi un mouton (formation CODES)

Lieu d'accueil Dessine-moi un mouton 7

Le métier d’éducateur à DMUM : Interview

Interview d’Anaïs Julien, éducatrice spécialisée au sein du programme Adolescent – Jeune Adulte « TAG le mouton ».

Une très fidèle retranscription des activités menées au sein du programme TAG le mouton, accueillant des adolescents et des jeunes adultes malades chroniques.

REECOUTER LA CHRONIQUE EN CLIQUANT ICI

EN SAVOIR PLUS sur le programme Adolescent – Jeune Adulte