cover_twitt

Le Sidaction, c’est ce weekend !

Cette année, le Sidaction se déroulera les 27, 28 et 29 Mars prochain.

La lutte contre le Sida en France et dans le monde continue, avec cette campagne de sensibilisation au message clair : « La seule arme qui peut vaincre le Sida, c’est la recherche ».

Pour chaque € donné au Sidaction:

– 50% part aux association de lutte contre le Sida et d’accompagnement des personnes concernées

– 50% part à la Recherche.

Avançons ensemble. Faites votre don en cliquant ici ou en appelant le 110.

 

Conseils d'une coiffeuse

La socio-esthétique pour le mieux être des patients chroniques

Dessine-moi un mouton continue d’accueillir des stagiaires socio-esthéticiennes dans les cadre de son partenariat avec le CODES. Mathilde et Angélique assurent depuis fin Février et pendant un mois ces ateliers individuels auprès des jeunes et des moins jeunes (parents), qui portent notamment sur la richesse du sensoriel, pour retrouver par le toucher des émotions agréables, mais aussi faciliter l’expression des ressentis.
Autour des thèmes comme la connaissance de la peau, l’utilisation de crèmes hydratantes et du maquillage, les problèmes causés par la prise de médicaments, etc., ces rendez-vous ont peu à peu stimulé chez les participants (masculins et féminins) le désir de prendre soin d’eux tout en apprenant à se regarder avec davantage de bienveillance.

Il s’agit bien ici de les aider à instaurer une relation de qualité avec eux-mêmes, indispensable au retour de l’estime de soi, et de leur offrir aussi des outils pour qu’ils deviennent autonomes dans la prise en charge de leur mieux-être.

séjour thérapeutique enfant février 2015

Séjour thérapeutique Enfants – Février 2015

Du 21 au 28 février dernier, le psychologue enfant et la l’infirmière Parent-Enfant de Dessine-moi un mouton ont accompagné 18 jeunes lors d’un séjour thérapeutique à Marseille. Ces jeunes gens ont été logés au centre international de séjour de la Capelette, qui se trouve dans le 10ème arrondissement de la cité phocéenne.

Rappelons que les séjours thérapeutiques ne sont pas des « vacances » en tant que telles, mais bien des temps privilégiés avec ces enfants pour libérer la parole et aborder les problématiques liées à la maladie dans un autre contexte que le milieu familial, pour se l’approprier plus efficacement (d’où l’encadrement par des personnels soignants).

Street style in Marseille

Ville d’art et de culture, Marseille n’échappe pas au déferlement de cette génération d’artistes composée de plasticiens, de sculpteurs, d’illustrateurs qui re-décorent le paysage citadin ; de musiciens ou de danseurs qui investissent les rues et de sportifs qui transforment les éléments du décor du milieu urbain en obstacles à franchir par des sauts, des escalades.
Quand la rue devient un lieu d’expression artistique, culturelle ou sportive… street style in Marseille !

Esprit (street) du séjour

Si le rêveur l’associe aux cigales, à la douceur de vivre, le mélomane au rap, le sportif au football, le fan de TV à Plus belle la Vie, le littéraire au « Comte de Monte Christo », brisons les clichés et réapproprions-nous la ville et tous les trésors et possibilités qu’elle recèle.
Parkour, graffiti, human beatbox, rap, arts et culture, baignades, etc. Une semaine marseillaise à la croisée de l’art, de la culture et du sport et des valeurs de partage et d’entraide propres aux cultures urbaines.

Au programme

Parkour : 2 séances : une première séance de préparation/entraînement dans un gymnase et une seconde de pratique en extérieur
Atelier Graffitis : présentation de l’histoire, visite grandeur nature, initiation
Atelier Human Beatbox : utiliser la bouche, les lèvres, la langue, le nez, la gorge et les cordes vocale pour faire de la musique
Jeu de piste sur fond de chansons d’IAM pour découvrir les clichés marseillais
La Friche Belle de Mai : ancienne Manufacture de tabacs devenue en deux décennies un espace d’expérimentation artistique contemporaine
Le MuCEM : musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée
Le quartier du Panier qui a inspiré la place du Mistral de « Plus Belle la Vie »
Et pourquoi pas résoudre la célèbre énigme de la sardine qui a si longtemps bouché le Vieux Port !

Chaque journée se termine par une veillée animée : time’s up, sardine, participation à la vie locale, etc. Puis, à peine sous la couette, nous rêverons déjà d’art et de culture !